Mon certificat de coutume

Amine,27 ans,artiste

Je me suis pacsé avec mon copain. Mais en Tunisie ce n'est pas reconnu. Pour le faire en France il a fallu fournir une liste de papiers. Mais en me rendant au Ministère de la justice en Tunisie je me suis rendu compte qu'il fallait un certificat de coutume, sur lequel devait figurer le nom de "ma future femme" et l'agent m'a demandé d'apporter sa carte d'identité.

J'étais désespéré, j'ai cru que tout allait tomber à l'eau.

Et puis finalement j'ai rencontré un avocat qui m'a dit qu'il pouvait m'aider à avoir ce certificat de coutume, avec simplement la mention de mon nom. Il fallait juste que je trouve une amie française qui accepte de me prêter sa carte d'identité pour le dossier. Avec mon copain on s'est donc mis à la recherche d'une femme qui accepterait. Et finalement on a trouvé quelqu'un qui a accepté. J'ai eu mon certificat de coutume avec seulement mon nom mentionné dessus et j'ai pu me pacser avec mon petit copain en France.

C'est un mensonge que j'ai dû faire contre le système, contre les autorités. Car moi j'assume très bien mon homosexualité et mes parents sont au courant.

Scroll